Emile Cheysson ( fin )

Le Patrimoine
Victor Pulliat
Emile Cheysson
Emile Cheysson 2
Emile Cheysson 3

Emile Cheysson 4

Emile Cheysson 5
Paysages et cadoles
Les hameaux
La Terrasse de Chiroubles
Chiroubles en photos

 

Emile Cheysson directeur des Forges du Creusot de 1871 à 1875


De 1836 à 1966 la Société Schneider a le statut de société en commandite par actions. Le capital est apporté par des actionnaires commanditaires mais ils ne participent pas à la gestion. Le gérant, responsable sur ses biens, a le pouvoir. Dans ces conditions la fonction de directeur n'est que celle d'un second.

En 1869 Cheysson fait paraître une plaquette : "Le Creusot, condition matérielle, intellectuelle et morale de la population". C'est sans doute cette orientation sociale qui l'a fait choisir au lendemain des grèves de 1869- 1870 et de l'explosion de la Commune.

Le 15 août 1871, Émile Cheysson est engagé à titre de directeur mais il est conduit à abandonner ses fonctions début 1875 et réintégre le Corps de Ponts et Chaussées.

 

Philippe Bouillet, le secrétaire d'Eugène Schneider, transmet les pensées et conseils de ce dernier à Henri Schneider, son fils qui lui succédera :

M. Schneider a été très frappé d'une chose c'est qu'après avoir mûrement réfléchi, et après l'échec qu'on a subi dans l'essai Cheysson, il est revenu exactement à tout ce qu'il avait arrêté pour l'organisation du Creusot au moment où il avait pris Cheysson. Il pense en effet que son échec était plutôt dû à des défauts de caractère de Cheysson et à des circonstances sur lesquelles il ne veut pas revenir, qu'à des vices de l'organisation même. Pour résumer sa pensée d'un mot, il dit qu'on a échoué avec un directeur auquel on avait donné le titre sans les fonctions, et que cette fois il faut réussir avec un collaborateur auquel on donnera les fonctions sans le titre ..." (20 mai 1875)

"Pour votre père, Cheysson n'a pas eu un échec, et s'il a manifesté des défauts de caractère qui justifient sa sortie de l'usine, on ne peut pas dire, selon votre père, qu'il ait échoué. Il faisait bien, selon votre père, les choses dont on le chargeait, et bien qu'il ne fût soutenu par la confiance d'aucun membre de la famille, il avait pris sur tout le personnel un ascendant véritable, et il ne l'a perdu que le jour où les employés ont vu que son départ était décidé. Votre père ne pense donc pas qu'il y ait eu échec de ce côté." (24 juin 1875).

D'après une étude d'Antoine de Badereau dans le Bulletin de l'académie François Bourdon n°2 de janvier 2001

Voir le site de l'Ecomusée du Creusot

 
Mise à jour 07/11/2019